Orefi

Orefi, désormais appelé Rubix, est un acteur majeur de la distribution de fournitures industrielles en Europe. La société distribue une large gamme de produits industriels, notamment des systèmes de transmission, des outils de découpe, des abrasifs, des systèmes de fixation et des adhésifs, ainsi que des équipements de protection individuels.

Thèse d’investissement

Notre objectif en investissant dans Orefi était de consolider un marché encore largement fragmenté en Europe. Orefi constituait une plateforme de consolidation solide, qui avait fait ses preuves en matière d’identification et d’intégration de petites et moyennes entreprises de fournitures industrielles, mais qui fonctionnait davantage comme une juxtaposition d’entreprises semi-autonomes dont il fallait opérer une transformation profonde pour en faire un groupe intégré.

Création de valeur

Nous avons accompagné la société dans une stratégie de buy and build au cours de laquelle 23 acquisitions ont été réalisées en France. Par ailleurs, la société s’est implantée sur le marché hollandais en 2000 via le rachat du groupe Biesheuvel.

Parallèlement, nous avons travaillé avec les dirigeants pour intégrer les entités existantes ainsi que les acquisitions, avec des améliorations opérationnelles tangibles, notamment au niveau des achats et de la logistique, générant par ailleurs un impact positif sur les besoins en fonds de roulement.

Afin de poursuivre le développement du groupe, nous avons nommé un nouveau dirigeant en 2002, Pierre Pouletty, en remplacement de Marcel Sengelin devenu administrateur non-exécutif.

En même temps, nous avons organisé le financement des acquisitions ce qui a contribué à la réussite de la stratégie de buy and build. Nous avons refinancé la dette bancaire pour disposer d’une flexibilité accrue nécessaire au financement de petites acquisitions, et lors du ralentissement de 2002-2004, nous avons réinvesti en capital pour assurer la réalisation de certaines opérations de croissance externe.

Résultat

En janvier 2006 nous avons engagé un processus de cession qui a motivé à la fois des acquéreurs industriels et des sociétés de capital-investissement.

La profondeur de gamme et l’étendue de la base installée d’Orefi en faisaient une cible attractive pour les acteurs majeurs du secteur sur le marché français. En juin 2006, l’entreprise a finalement été acquise par le groupe AD, principal concurrent français du groupe. Cette transaction, qui a été à l’origine d’une phase de consolidation du secteur, s’est élevée à 117,3 M€, ayant permis de générer un multiple de 1,8x l’investissement initial.

Secteur

Services

Pays

France

Date d’investissement

1998

Date de cession

2006

Valeur d’entreprise (cession)

117 M€

Fonds

Fonds mid-market

Statut

Cédé

Site Internet

rubix-group.com

Stratégie

Chiffres clés

23 acquisitions

en France pendant la période de notre investissement

{"title":"Orefi | Silverfleet","description":"","mode":"ss","targetId":"top"}