Pôle Médias

Communiqué de presse

13 juin 2011

L’activité buy & build retrouve des couleurs

Les données du premier trimestre 2011 pour l’Europe, publiées ce jour par Silverfleet Capital, société européenne de capital investissement, spécialiste du buy & build, en collaboration avec Mergermarket, soulignent que les opérations de plus grande envergure suscitent un intérêt croissant de la part des entreprises détenues par un investisseur financier. La taille moyenne des opérations de croissance externe a ainsi quasiment triplé par rapport à la même période en 2010.

« Cette augmentation significative du montant des opérations témoigne d’une redynamisation de l’activité du buy & build. Après une interruption de deux ans, les sociétés détenues par des fonds d’investissement se sentent aujourd’hui suffisamment confiantes pour prendre des risques d’acquisition et sont prêtes à financer des opérations d’envergure », commente Neil MacDougall, Managing Partner de Silverfleet Capital.

Une analyse détaillée des montants annoncés des opérations de croissance externe révèle une hausse significative généralisée au cours du premier trimestre 2011 (120 millions de livres sterling, en moyenne sur 15 transactions) comparé au premier trimestre 2010 (41 millions de livres sterling en moyenne, sur 18 transactions). La persistance d’une telle évolution jusqu’à la fin de l’année marquerait une nette reprise du marché par rapport au creux de 2009.

« Les opérations de buy & build peuvent stimuler la croissance et permettre à des entreprises d’acquérir une certaine dimension ; une stratégie qui a réussi à Silverfleet Capital, comme l’illustre la récente cession de European Dental Partners, un groupe que nous avons construit au travers de 6 acquisitions successives, puis cédé à un industriel du secteur qui cherchait à augmenter sa part de marché à l’international », ajoute Neil MacDougall.

Bien que la taille moyenne des transactions annoncées ait sensiblement augmenté, le nombre d’opérations de croissance externe réalisées au premier trimestre 2011 (76) est comparable à celui enregistré au même trimestre l’an dernier, soit 70. Le chiffre final pourrait cependant s’avérer plus élevé car il y a de grandes chances que les chiffres des trimestres les plus récents soient révisés à la hausse – en l’occurrence, les chiffres du quatrième trimestre 2010 comptent à présent 11 opérations de plus que ce que ce que le dernier rapport reflétait.

Les montants des transactions sont communiqués dans environ 30 à 45% des cas. Silverfleet Capital a étudié l’évolution de la valeur moyenne des transactions sur les dix dernières années ; cette analyse est illustrée par le graphique ci-dessous. Il en ressort très clairement une forte hausse pendant les pics des cycles antérieurs. L’ampleur de la hausse du montant moyen des transactions au premier trimestre 2011 est, elle, plus surprenante.

Téléchargez le Buy & Build Juin 2011 en version PDF